Jacques Mordret Negoce
Jacques Mordret Negoce

Domaine Michel Guignier – Vauxrenard

 

« La couleur de la terre a changé ».

Le domaine se situe à Faudon sur la commune de Vauxrenard, dans un site remarquable sur les contreforts du Massif Central. Michel Guignier, héritier de quatre générations de vignerons, cultive 6,9 hectares de vignes en agriculture biologique depuis 2000, sur les crus de Fleurie, Moulin-à-Vent, et en appellation Beaujolais Village.

Mais revenons en arrière et rappelons nous qu’en 2000 dans le Beaujolais seuls 4 domaines sont en Bio. Le tristement célèbre « Round up » (nom commercial donné par Monsanto à son herbicide phare) est encore généreusement répandu dans la quasi-totalité du vignoble Français, et il faudra attendre la fin des années 90 pour que l’on mesure enfin l’extrême toxicité du produit. Michel Guignier opère alors un virage radical, non seulement les herbicides seront proscrits mais aussi toutes formes de pesticides et fongicides de synthèse. Il n’était plus question de mettre sa santé ou celle de ses clients en danger.

Sur les conseils de son ami et mentor Christian Ducroux, Michel franchit une étape supplémentaire et adopte les principes de la Bio-dynamie afin de renforcer les vignes et la vie organique des sols. Il choisit également de s’adjoindre les services d’un cheval, mieux adapté aux travaux d’un vignoble pentu et densément planté. Rien n’est plus précieux aux yeux de Michel Guignier que l’intégrité sanitaire de ses vignes, c’est visible et réjouissant.

Si vous prenez un jour le temps d’aller lui rendre visite, sachez qu’il ne vous fera pas goûter ses vins sans s’assurer au préalable que vous ayez compris sa philosophie. Ses vins ne sont rien d’autres que des « purs jus » c’est à dire sans aucun additif en vinification bien sûr, mais surtout sans sulfites ajoutés. On connaît les qualités stabilisantes et anti-oxydantes du SO2  mais on connaît parfois moins bien ses défauts,   l‘adjonction du « soufre » agit comme une forme de « stérilisation » du vin. Tout est question de mesures comme toujours, mais il est bien évident que des vins, mêmes marginalement soufrés, ne seront pas d’un point de vue gustatif aussi vivants ni vibrants. Elaborer des vins totalement sans soufre n’est évidemment possible que si l’on vendange des raisins mûrs issus de vignes dans un état sanitaire absolument parfait.

Le supplément d’âme est à ce prix, et en aucun cas Michel Guignier ne reviendra en arrière.

Ses vins sont vivants et peuvent connaître des phases de fermeture, ne les condamnez pas pour autant, sachez les mettre doucement en température, aérez les longuement.

Cela peut paraître curieux de prime abord, mais croyez moi, c’est une expérience unique et quand vous les aurez goutés au meilleur de leur forme, votre échelle de valeurs aura changé.

 




-

 

 

Jacques Mordret Negoce
1 place d'Ainay

69002 Lyon

Téléphone : 0033 (0)642448065

E-mail : jmordret@yahoo.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jacques Mordret Negoce