Jacques Mordret Negoce
Jacques Mordret Negoce
Philippe Tessier a toujours défendu une viticulture paysanne, artisanale et sincère, et malgré les derniers "accidents", gel en 2016 et 2017, mildiou en 2018, il n'a jamais cédé à la mode des raisins migrateurs et ne s'est jamais résolu à acheter de raisins qui ne soient pas certifiés.
 
Il cultive sur l’appellation Cheverny depuis presque 40 ans, du Pinot Noir, du Gamay, du Côt et de l'Aunis en rouge, du Sauvignon, du Chardonnay et de l'Orbois en blanc, et sur l’appellation Cour-Cheverny (60 hectares seulement du seul Romorantin) un cépage pour lequel j'ai une affection toute particulière, le Romorantin. On a longtemps cru qu'il était originaire de Bourgogne et qu'il avait été introduit dans le Loir-et-Cher par François Ier au moment de la construction de Chambord. En réalité des analyses génétiques ont montré qu'il était issu d'un croisement entre le Pinot Noir et le Gouais Blanc. C'est un cépage qui ne fait preuve d'aucune mollesse, si il est plus réservé d'un point de vue aromatique que le généreux et parfois fatiguant Sauvignon, il se révèle toujours avec le temps. Cela ne m’étonne pas dans ce contexte de réchauffement climatique qu'il y ait un certain nombre de projets de plantations de Romorantin dans des contrées plus méridionales où les acidités s'effondrent , c'est la revanche des cépages "modestes", on aura souvent l'occasion d'en reparler.
 
2019 était "la dernière séance" en tant que réalisateur de Philippe Tessier, il passe le témoin en douceur à son fils Simon qui travaille avec lui depuis quelques années déjà. La maison Tessier est en de bonnes mains.
 
Le vignoble est certifié en Agriculture Biologique depuis 1998 (contrôle ECOCERT). Analyses disponibles pour les Saint-Thomas.
 
Vendanges manuelles. Pas de levurage ni d’enzymage, pas de correction chimique, mais beaucoup de vigilance et un suivi analytique précis et régulier. Juste un peu de soufre ajouté lors des assemblages de cuvée et à la mise en bouteille. La filtration, jamais systématique, se veut la plus douce possible.
 
En attendant les 2019 au caractère ligérien plus classique, voici une sélection de 2018, millésime solaire où les raisins sont rentrés sains, riches en sucres, concentrés.

Je précise que les blancs (comme les Rouges bien sur) sont néanmoins parfaitement secs et les niveaux de "vol" dans les clous, à bon entendeur. Les vins de la maison Tessier ne sont jamais "barrés".

Jacques Mordret Negoce
1 place d'Ainay

69002 Lyon

Téléphone : 0033 (0)642448065

E-mail : jmordret@yahoo.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jacques Mordret Negoce